Lorsqu’on commence une démarche de réduction de déchets, notre vocabulaire se modifie, nos façons de faire également et certains objets du quotidien changent. Par exemple, on passe du gel douche au savon, de la boite en plastique au tup en verre, du supermarché aux courses en vrac et aux bocaux…

Tout cela se fait progressivement et de manière différente pour chacun. En fonction de nos envies, nos priorités, nos besoins, notre temps et celui qu’on veut y consacrer… 

C’est exactement ce qu’il s’est passé pour le bee wrap à la maison. Cela fait des années que j’en entends parler dans les livres / articles ; que je regarde des tutos ou bien encore que j’en vois dans certaines boutiques. Et jusqu’ici je m’étais juste dit qu’il faudrait que je tente un jour.

Je n’ai jamais craqué à en acheter un tout fait, parce que je n’en avais pas forcément besoin. Même si j’avais une petite idée d’utilisation derrière la tête. A la maison nous avons des tups en verre avec couvercles. Quand un melon est entamé, par exemple, je le retourne sur une petite assiette. Bref, pas de besoin express ici. Et même après en avoir fait, je sais que je pourrais m’en passer, puisque jusqu’ici je fonctionnais sans. 

Il y a parfaitement moyen de trouver un substitut dans les placards, sans avoir à investir ou à fabriquer. Avant de vous lancer, réfléchissez bien à l’utilité qu’il peut avoir pour vous, afin d’éviter de vous encombrer.

J’ai tout de même voulu tester, pour aller chercher du fromage à la coupe et ainsi m’éviter une grosse boite, lourde et toujours trop grande, parce que dans plus petit, ça ne passera pas ! Tout simplement. 

En fait, c’est quoi un bee wrap ? 

Il s’agit d’un tissu imperméabilisé / enduit, grâce à de la cire d’abeille, que l’on va pouvoir utiliser comme un emballage ; le laver, le réutiliser, à l’infini et au delà !

Il peut servir pour stocker un reste, sur un bol par exemple, quand on n’a pas de tup à couvercle. On peut également le mettre sur un fruit ou un légume entamé. On peut aussi y glisser un sandwich, aller chercher du fromage… 

Il va prendre la forme souhaitée et se « modeler » grâce à la chaleur de la main. 

Il permet de remplacer le film plastique alimentaire ou encore l’aluminium, qui outre leurs conséquences sur la santé, terminent à la poubelle après une utilisation. 

Avec quoi tu fais ça ?

Très simplement en fait : du tissu, de la cire d’abeille, éventuellement une paire de ciseaux crantés. 

Choisissez du tissu, ni trop fin, ni trop épais. De préférence de couleur foncée car la cire d’abeille va le jaunir (ça c’est juste pour le côté esthétique). 

Vous pouvez investir, ou prendre de la récup d’ancien projet, ou encore le trouver chez Emmaüs… 

Pour la cire d’abeille, ici elle vient de la droguerie écologique, se trouve facilement en magasin bio et pourra resservir dans d’autres recettes. Mais ça nous en reparlerons plus tard !

Et comment tu fais ça ? 

Marie COCHARD parle de la technique dans son livre : « notre aventure sans frigo ou presque… ». 

le livre "notre aventure sans frigo" de Marie Cochard

Un vrai jeu d’enfant ! D’ailleurs n’hésitez pas à le faire avec eux.

Pour commencer, avant toute chose, on n’oublie pas de laver son tissu en machine. Parce que votre bee wrap va être en contact avec des aliments. 

Votre tissu, a été stocké dans un grenier, a pris la poussière, s’est retrouvé peut être par terre, dans un camion… Bref, pas très clean, pour y emballer vos restes ou vos courses alimentaires. 

Coupez un tissu de la forme souhaitée (carré, rond,…) et de la taille désirée, ici j’en ai fait un de 25×25 cm et un autre un peu plus grand. 

2 carrés de tissu et une paire de ciseaux cranteurs
Vous pouvez si vous en avez un, réaliser cette opération avec des ciseaux crantés. Ce qui évitera que votre tissu s’effiloche.

Une fois cette opération réalisée, n’hésitez pas à lui donner un petit coup de fer à repasser, pour travailler sur une surface bien plate.

Préchauffez votre four, à 85 °C. 

Mettez un feuille de papier cuisson sur votre plaque. 

Déposez-y le tissu et parsemez-le de cire d’abeille. A ce moment là il faut trouver le juste équilibre entre le « trop » et le « pas assez ». Gardez à l’esprit qu’en fondant elle va s’étaler. 

un livre à côté d'un tissu sur lequel est posée de la cire d'abeille

Mettez au four (5 / 10 min environ), à surveiller.

l'étape du four

Une fois les pastilles fondues sortez votre tissu du four et faites-le sécher à la verticale (environ 2 min).

un tissu sèche

Voilà, il est prêt à être utilisé. 

2 carrés de tissu et un rond

Si toutefois, certains endroits ne seraient pas enduits, n’hésitez pas renouveler l’opération en mettant quelques pastilles aux endroits concernés. Puis repassez votre bee wrap au four. 

Pour l’entretien, nettoyez-le à l’eau froide savonneuse. Et séchez-le. 

⚠️ Pas d’eau chaude et pas de machine. Vous risqueriez de le détériorer. N’y mettez pas non plus d’aliment chaud. 

A force d’utilisation, la cire d’abeille va finir par « s’user ». A ce moment là n’hésitez pas à le repasser au four avec quelques pastilles de cire d’abeille pour le ré-enduire et il ressortira comme neuf ! 

Ses avantages 

Outre le fait qu’il soit réutilisable à l’infini comme indiqué plus haut. C’est une alternative plus économique que le tup en verre, qui représente un investissement conséquent. 

Il est simple à fabriquer et à utiliser. On peut choisir son format en fonction de ses besoins. 

Il évite l’utilisation d’emballage jetable, tel que le film alimentaire ou encore l’aluminium. Qui en plus de remplir nos poubelles, ne sont pas des plus sains pour notre santé.

Choisissez un tissu sympa, et il égayera votre frigo, vos pique-niques, ou encore le goûter de vos enfants. 

Il permet également un gain de place, dans le frigo ou lors de vos courses par exemple.

En + 

Pour voir comment faire, voici 2 vidéos, qui vous présentent 2 DIY différents de bee wrap. A choisir, en fonction de votre matériel disponible :

Pour plus de détails sur le film étirable et l’aluminium, et leurs alternatives. N’hésitez pas à lire cet article : 

A vous de jouer ? Vous avez déjà testé ? Ou pas motivé ? 

Belle journée 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *