Le froid s’installe de plus en plus, les feuilles tombent, les jours sont vraiment trop courts ; l’automne est bel et bien là, et l’hiver n’est pas très loin derrière. Les vitrines des magasins ont déjà pris depuis quelques semaines maintenant, un air de fête, alors je me lance. 

Non pas que je veuille surfer sur la vague, je me dis juste que si vous souhaitez le faire vous-même, mieux vaut anticiper la confection de votre calendrier de l’avent. 

Comment ça se passe à la maison ? 

Il y a quelques années, (je dirais presque 7) j’ai acheté, dans une boutique de Noël en Alsace, un calendrier de l’avent, en tissu, donc réutilisable à l’infini. 

Il s’agit d’un bonhomme de neige, accommodé de 24 cases, que l’on fait défiler en bougeant un petit flocon (curseur) chaque jour, en attendant Noël. 

Puis en grandissant, et influencé par un entourage qui veut te montrer que consommer sans réfléchir c’est bien, est apparu le chocolat. 

Pour résumer, les enfants se sont retrouvés avec des calendriers contenant du chocolat, en plus de notre bonhomme de neige, sans qu’on n’ait rien demandé à personne.

Nous avons donc cherché à palier à ces comportements qui ne sont pas / ou plus les nôtres. Tout en gardant notre système de calendrier. 

J’ai alors eu l’idée, de fabriquer des tickets. J’en mets deux par case (soit un par enfant). Et en échange de leur ticket chaque jour en attendant Noël, ils ont un chocolat. 

des jetons en carton dans un calendrier de l'avent en tissu

Jusqu’ici, nous nous rendions auprès d’un chocolatier, à l’occasion d’un salon de la gastronomie et du terroir pas très loin de chez nous, avec notre tup. Et pour tout avouer, l’an dernier, nous avons été plutôt déçu de la qualité du produit. Comme quoi la renommée ne fait pas tout ! 

Alors cette année, nous avons décidé, d’un commun accord avec les enfants, de garder le principe d’un chocolat contre un ticket. Et de se simplifier la vie, sans avoir à courir partout, puisqu’il s’agira des palets de chocolat achetés au vrac, que j’utilise en cuisine. Ils sont d’une excellente qualité, et tout aussi bon fondu qu’à croquer. Et en plus ça convient à tout le monde. 

Tu nous vends du rêve juste pour des tickets !

Non pas du tout, ce n’est aucunement mon intention. Juste pour info, si vous souhaitez les fabriquer, ici j’ai utilisé une perforatrice ronde, et deux tampons. Rien de plus simple !

On y arrive 

Pour la petite histoire, l’an dernier j’ai été totalement influencée et charmée par 2 calendriers de l’avent (Bah oui, un par enfant) de chez meri-meri. Je les trouve sublimes, ils sont en bois, et chaque jour, les enfants découvrent un élément différent, qui leur permettra de constituer un petit univers, en attendant Noël.

Après les fêtes, au moment de ranger les décorations, force a été de constater, que les petites cases en carton, n’ont pas tenu le choc face à leurs petites mains pas toujours très délicates.

Alors ni une, ni deux, me voilà partie dans la confection d’un calendrier de l’avent, pour leur permettre de redécouvrir leurs petits univers au fil des jours. 

Balance ton DIY

J’ai tout simplement fabriqué des petits pochons (comme des sacs à…), avec de la feutrine qu’il me restait d’autres projets. 

Et pour les numéros, il s’agit de rondins de bois, que Gøt m’a coupés et percés, et que je suis venue tamponner de leurs numéros respectifs. 

On est parti ?!

Le matériel

En plus du matériel nécessaire à la couture, il vous faudra du tissu de votre choix. Ici, il s’agit de reste de feutrine d’un ancien projet.

Vous aurez également besoin de ruban / corde, ici du coton à broder et / ou de ficelle colorée. Ainsi que d’une épingle.

24 rondins de bois percés de chaque côtés et des tampons numérotés. 

Et pour finir une branche de bois.

Étape 1

Mesurez et coupez 24 rectangles de tissus. 

Le choix du tissu vous est propre, et la taille des pochons est fonction de ce que vous voulez y mettre. 

un carré de tissu rouge, un mètre ruban et une paire de ciseaux

Étape 2

Si votre tissu s’effiloche, pliez à 0,5 cm environ, chaque grand côté de vos rectangles (repassez si nécessaire) et piquez à environ 0,2 cm du bord (pour une finition plus jolie) 

Si vous avez une surfileuse, pas besoin de pli, surfilez juste chaque grand coté. 

Étape 3

Pliez les petits côtés de chaque rectangle à 0,5 cm du bord (repassez si nécessaire). Puis repliez pour faire un ourlet d’un cm. 

Repassez et épinglez si nécessaire. 

Si vous voulez gagner du temps, pour info, j’ai utilisé de la feutrine, qui ne s’effiloche pas, ce qui m’a évité l’étape 2 et le premier pli de 0,5 cm de l’étape 3. 

Étape 4

Piquez près du bord intérieur. Vous allez ainsi créer une goulotte. Opération à réitérer pour chacun des petits côtés de chacun des rectangles. 

du tissu rouge sous un pied presseur de machine à coudre

Étape 5

Pliez votre rectangle en 2 (dans le sens de la largeur), endroit contre endroit et piquez à 0,5 cm du bord 

Arrêtez vous avant la goulotte.

Étape 6 

Coupez les coins avant de retourner votre travail. 

un rectangle de tissu rouge, plié en 2, avec des ciseaux

Étape 7

Passez un fil, à l’aide d’une épingle, dans la goulotte que vous avez créée, afin de pouvoir fermer le sac. 

Passez un premier fil dans un sens, en faisant le tour, puis fermez avec un noeud. Et passez un second fil en démarrant à l’opposé et dans les mêmes conditions que pour le premier. 

Ainsi vous pourrez tirer de chaque côté et fermer votre pochon, en coulissant le fil.

Étape 8

Pour les numéros, ils sont percés de chaque côté. C’est le moment de sortir du fil et une aiguille et de les coudre en passant par l’intérieur du sac. 

Comme expliqué plus haut, il s’agit de rondin de bois coupés et percés par Gøt ; sur lesquels je suis venue tamponner les numéros (j’avais déjà en ma possession les tampons).

Étape 9

Passez un fil (ici de coton a broder) sur l’arrière du sac et faites-y un noeud.

Variez les tailles, pour avoir différentes hauteurs sur votre branche. 

Étape 10

Positionnez vos pochons grâce à leurs ficelles sur votre branche. 

N’oubliez de prévoir du fil / ruban / corde, pour accrocher votre branche. 

les cases d'un calendrier de l'avent en tissu

Étape 11

Remplissez vos pochons, installez votre calendrier. 

L’avent peut commencer. 

Quelques idées à mettre dedans ? 

Belle journée 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *