Quand on offre des cadeaux d’occasions, la plupart du temps, on réussi à éviter et / ou à éliminer les emballages superflus liés à l’objet. 

Cependant, il en est un en cette période, dont il me semble intéressant de parler. 

Il s’agit bien entendu, de L’emballage cadeau

Parce qu’emballer ses cadeaux, peut se faire de manière eco-responsable, sans pour autant remplir nos poubelles. Tout en gardant le même effet wahou, pour celui qui l’ouvre !

Encore une fois, je ne suis pas ici pour juger ce que les autres font, je partage juste un retour d’expérience, la nôtre. 

Petit retour en arrière 

Il y a encore quelques années, j’achetais plusieurs rouleaux de papiers cadeaux aux différents motifs, pour petits et grands… Je suis même certaine d’en avoir acheté, du qui brille, à paillettes… et j’en passe. 

Ça me durait plusieurs années, et je renouvelais le stock en cas de besoin. 

Avant de passer à autre chose, je ne m’en suis pas débarrassée. Et il doit même me rester encore quelques chiquettes que je vais terminer d’utiliser quand l’occasion se présentera. 

Bah oui, le papier, si tu l’as, utilise-le. Il a déjà été produit ! Si tu veux vraiment t’en débarrasser pour passer à autre chose, donne-le à quelqu’un qui l’utilisera. 

En tout cas ici, j’ai terminé mon stock avant d’envisager d’autres solutions ! 

A la maison

Quand nous avons commencé à réduire nos déchets, et que l’occasion s’est présentée de devoir emballer des cadeaux, pour les enfants ; nous avons commencé par les mettre dans une taie d’oreiller, ou encore un carton de récup, qu’ils avaient juste à ouvrir. 

Ils n’ont pas été traumatisés, ils avaient toujours quelque chose à ouvrir et / ou à découvrir. Je dirais même qu’ils étaient tout aussi satisfaits, que s’ils avaient dû déchirer un emballage en papier. Le fameux effet wahou.

Et puis quelques temps après, dans une folie de désencombrement, réutilisations, dons, transformations… J’ai retrouvé dans mes placards, une nappe en tissu, que j’utilisais très peu. 

J’allais m’en débarrasser. 

Finalement, mon côté créatif a pris le dessus. Et comme pour mon drap-housse, j’ai décidé de la transformer et de lui donner une autre vie. 

Et tu l’as transformé en quoi ? 

Vous ne devinez pas ? 

Un petit effort, juste un tout petit. 

Cherchez encore un peu. 

Allez, vous-y êtes presque ! 

Je l’ai transformé en hottes de Noël. 

En d’autres termes une sorte de sacs à vracs personnalisés, pour cadeaux. 

Je me permets d’apporter une petite précision : elles ne servent pas qu’à Noël. Nous les utilisons aussi aux anniversaires ou lorsque d’autres occasions se présentent. 

Géniale l’idée ! Avec une nappe !! T’as fait ça comment ? 

Je vais vous faire un petit tuto ultra rapide, vous allez voir, on n’a jamais vu aussi simple. 

Le matériel

  • Une nappe (que vous n’utilisez plus) ou tout autre rectangle de tissu peut faire l’affaire,
  • Une paire de ciseaux de couture,
  • Une machine à coudre,
  • Du fil de coton,
  • Une aiguille,
  • Des perles,
  • Du flex de différentes couleurs (qu’il me restait d’anciens projets),
  • Des boutons de différentes tailles,
  • Tout autre élément décoratif en fonction de ce que vous avez et de votre inspiration.

Pour info : ma nappe devait faire entre 2,5 m et 3 m de long sur 2 m de large. 

Le déroulement

Étape 1

Prenez votre rectangle de tissu. Pliez-le en 2 et rejoignez les petits cotés. Marquez bien le centre (au fer à repasser si nécessaire) et coupez sur le pli. 

Vous obtenez 2 parties. 

Étape 2

Réitérez l’opération précédente pour chacune des 2 parties obtenues. 

Vous avez ainsi, 4 rectangles de tissu : les 4 futurs hottes !

Pour info : à la maison, j’ai coupé ma nappe en 4, parce que nous sommes 4, tout simplement. 

Étape 3

Pliez chaque rectangle de tissu en 2 (endroit contre endroit) et rejoignez les petits côtés. Coudre les 2 grands cotés, jusqu’en haut. 

Pour info : ma nappe avait des ourlets sur ces 4 cotés. Je n’ai donc pas eu besoin d’effectuer cette opération. Si vous utilisez autre chose, comme un coupon de tissu par exemple, faites un ourlet d’1 cm sur les 4 côtés, ou surfilez ou encore crantez-les. 

Étape 4

Coupez les coins, avant de retourner votre sac, pour qu’ils soient plus nets. Et le tour est joué. 

Étape 5 : le reste !

Pour la suite, tout dépend de votre tissu. S’il a des motifs ou non, si vous avez envie de le décorer et / ou de l’agrémenter… 

Personnellement j’ai brodé les prénoms de chacun sur les sacs.

Alors attention broder est un bien grand mot, parce que je ne sais pas le faire, et qu’il s’agit là, d’une totale impro. 

Après quelques recherches, ce que j’ai fait s’appelle le point de tige. Si vous êtes intéressés… 

Ensuite, j’ai coupé des ronds dans du flex de différentes couleurs, avec une grosse perforatrice. Il s’agit d’un thermocollant, que je suis venue poser avec un fer à repasser à plusieurs endroits. Ce qui donne un effet confettis et apporte de la couleur. 

Après si vous voulez y mettre des perles, des boutons, que sais-je encore, laissez libre cours à votre imagination et à vos envies. Faites aussi en fonction de que vous avez. 

Ici je les ai entièrement réalisés avec de la récup, je n’ai rien acheté.

Pour les fermer, j’ai pris du fil de coton rouge que j’ai tressé sur une grande longueur (ça peut aussi fonctionner avec de la laine). 

J’y ai ensuite enfilé un gros bouton en bois. J’ai fermé la boucle, en faisant un noeud. Je peux ainsi fermez mes sacs, et ils sont faciles à ouvrir pour les petites mains !!!

Alors il est comment mon DIY ? Simple, facile, rapide, économique et vous évite quantité d’emballages cadeaux inutiles. 

Prêt à passer le pas ?

Vous l’avez bien compris, à la maison, pour nous, nous n’utilisons plus d’emballage papier. J’ai gardé ce qu’il me restait pour les sceptiques, les gens pas prêts, et aussi ceux que je ne connais pas (quand les enfants sont invités à un anniversaire par exemple). 

Comme il ne me reste vraiment plus grand chose, j’ai acheté un rouleau de papier kraft, qui fera très bien la transition avec les emballages en tissu. Il est complètement recyclable, voir compostable, donc il est parfait. 

D’autres idées pour emballer vos cadeaux et plus encore : 

Et vous, vous faites comment pour emballer vos cadeaux ? 

Belle journée 


1 commentaire

La Glad' Life - réaliser - DIY : le furoshiki · 07/12/2020 à 22:57

[…] vous ai déjà présenté l’une des alternatives aux emballages papier que nous utilisons à la maison. Aujourd’hui, pour parfaire votre panoplie, si nécessaire, je […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *