« Bin, c’est ce que je t’ai dit quand il est tombé en panne. Tu as préféré le remplacer. »

« Oui, mais j’étais pas prêt ! T’as toujours une longueur d’avance sur moi. » 

Alors certes, si le micro-ondes tombe en panne vous pouvez, peut-être, le réparer. Ou si comme nous, cela vous parait trop délicat, vous pouvez le donner à une association, qui pourra soit le réparer, soit en utiliser les pièces. Et dans ce cas, si le besoin est toujours présent, en acheter un… d’occasion de préférence. 

C’est ce que nous avons fait, jusqu’à ce qu’un jour, après avoir lu cet article, ça a été comme une révélation pour lui. Et nous voilà lancés dans l’aventure sans micro-ondes. 

Mais comment peut-on vivre sans micro-ondes de nos jours ? 

Très bien en fait. La transition s’est faite plutôt facilement. Il faut juste revoir ses automatismes.

Du genre, le lait tu le mets pas dans la tasse, il doit passer par l’étape casserole en premier ! Alors au début, tu vas te tromper un peu, mais ça va vite revenir. 

Oui, revenir, parce qu’il y a encore quelques décennies, il n’avait pas encore envahi nos foyers. Et je me souviens très bien de cette époque où nous faisions chauffer et / ou réchauffer sans lui !

Tu ressors tes poêles, casseroles et / ou tu rallumes ton four si besoin, puisqu’en fait tout ça c’est déjà dans ta cuisine. 

Quand tu regardes bien, le micro-ondes c’est juste un appareil qu’on ajoute en plus, et qui fait doublon avec le reste. 

Je te l’accorde, c’est plus rapide pour faire réchauffer. Mais depuis quand, on a plus le temps de prendre 2 minutes plutôt qu’une pour faire chauffer le lait le matin par exemple ? 

Ouais, et puis il parait que les ondes c’est dangereux pour la santé.

Alors pour le coup, ce n’est pas la raison qui nous a fait changer d’avis. 

C’est vrai que c’est un argument qu’on entend souvent. Donc on aurait pu vous dire : oui ! 

Mais non 😉

Après avoir fait quelques recherches pour écrire cet article, nous n’avons rien trouvé qui indique que le micro-ondes est véritablement mauvais pour la santé. Le sujet est effectivement très controversé, les questions reviennent, mais rien n’indique qu’en faisant chauffer mon plat au micro-ondes je vais avoir un cancer. 

Par contre tous se rejoignent pour dire qu’il ne faut surtout pas faire chauffer ses aliments dans un contenant en plastique, ce dernier contient des perturbateurs endocriniens, entre autres, qui risquent de migrer dans l’aliment, et par conséquent d’être ingérés.

Préférez donc plutôt le verre, la céramique, la faïence, la porcelaine, si vous continuez à utiliser le micro-ondes.

⚠️ Et quel que soit le mode de cuisson, on ne met rien de chaud dans du plastique ⚠️

Mais alors pourquoi vous n’avez plus de micro-ondes ? 

Quand on a dit à notre entourage qu’on testait la vie sans le micro ondes ; y’a eu comme un malaise. Comme si on leur annonçait qu’on partait vivre dans une caverne ! 

Alors que pour nous, il s’agit juste de se simplifier la vie, tout bonnement. D’alléger notre quotidien, notre cuisine, d’éviter les doublons. Ça ne fait que quelques mois, et finalement on a très vite repris nos marques. 

Il n’y a pas forcément plus de vaisselle qu’avant. Pour un reste on va faire attention de le mettre dans un tup qui passera au four par exemple.

Comme on a anticipé, ça nous évite de le transférer d’une gamelle à une autre et pour le coup d’avoir un monticule de vaisselle. Et ça tu t’en rends compte avec la pratique ! Et comme je l’ai déjà dit, ça revient vite. 

Il m’arrive aussi parfois de me dire : ah, tiens ça irait plus vite au micro-ondes. Mais comme on l’a revendu, bin je fais sans ! 

Parce qu’en fait le micro-ondes c’est un appareil qui est entré dans les cuisines mais tu peux très bien faire ta vie sans !  

Ce qui me fait halluciner, c’est qu’aujourd’hui quand tu achètes une cuisine équipée, l’emplacement pour le micro ondes est prévu au même titre que celui du four…

Bon du coup, dans notre cuisine on a un vide …! Qu’on a réussi à combler avec le talent de Monsieur et quelques bocaux qui y ont trouvé tout naturellement leur place. 

Alors que vous soyez pour ou contre, prêt ou pas ; le micro-ondes a une utilité si vous en ressentez le besoin. Néanmoins, il n’est pas indispensable. 

Si on ajoute à cela son coût de production et son impact pour la planète, l’être humain, les ressources etc. Finalement on n’est pas plus mal sans. 

Et vous, vous avez passé le cap ?

Belle journée 

Si vous voulez des compléments d’information, voici les sources utilisées pour cet article : 

Catégories : Réduire

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *