Si comme chez nous, votre papa / amoureux / frangin / pote… a décidé de se la jouer plus ou moins Viking, ce DIY est pour vous. En effet, se faire pousser la barbe, c’est bien. L’entretenir et l’hydrater c’est encore mieux. 

Parce que ça gratte, ça pique et ça irrite. Et pas que pour celui / celle qui vient y frotter sa joue ou qui reçoit un bisou ! Notre Viking en herbe est aussi un être sensible qui a besoin d’un peu de douceur. 

N’imaginez pas un truc tout rose et bourré de sucre. Ici ce sont les enfants qui ont appelé ça de l’huile à barbe à papa. Et le jeu de mot, nous a bien tous fait rire ! 

Pourquoi utiliser une huile à barbe ? 

Pour nourrir et dompter les poils pardi ! Parce que ces messieurs ont aussi le droit de prendre soin de leurs barbes.  

Elle va permettre de fortifier la pousse, tout en protégeant la peau. Et ainsi éviter l’inconfort des démangeaisons. En prime, elle laissera une douce et légère odeur qui n’est pas pour déplaire ! 

Le matériel 

Il est variable en fonction de votre recette. Basiquement, il vous faudra :

  • un flacon de 30 ml.
  • de quoi désinfecter (chiffon et alcool) pour réaliser votre huile à barbe.

Au besoin :

  • une pipette 
  • un entonnoir 

Les ingrédients

  • 5 ml d’huile de ricin
  • 25 ml d’huile de jojoba
  • 6 gouttes d’huile essentielle de romarin à verbénone 
  • 5 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée 
  • 5 gouttes de vitamine E 

Le déroulement 

N’oubliez pas de désinfecter votre matériel et plan de travail avant de commencer. 

Mélangez tous les ingrédients ensemble directement dans le flacon, puis secouez après l’avoir refermé. 

Votre huile à barbe est prête. 

Elle se conservera environ 6 mois. 

L’utilisation

Mettez quelques gouttes de cette huile au creux de votre main, et appliquez-les sur votre barbe en effectuant des mouvements circulaires. La faire pénétrer jusqu’à la peau. 

Pour m’aider dans cette réalisation, je me suis inspirée de ce site ainsi que de ce livre et également des conseils de professionnel, de chez Mademoiselle Biloba.

N’hésitez pas à vous renseigner sur les bien-faits des huiles que vous utilisez, en fonction de votre type de peau. Vous pouvez retrouver toutes ces infos dans le livre slow cosmétique, le guide visuel.

N’utilisez pas les huiles essentielles à la légère. Elles sont déconseillées pour les enfants de moins de 6 ans, les femmes enceintes ainsi que les personnes épileptiques… N’hésitez pas à vous renseigner auprès de professionnels. 

Lorsque vous fabriquez vos propres cosmétiques, vous devez toujours les tester au niveau du pli du coude, pour détecter d’éventuelles allergies.

Ça vous tente ? A vous de jouer ? 

Et vous à la maison, c’est plutôt Viking ou peau de bébé ? 

Belle journée 

Catégories : réaliser

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *