Premier partage ici. Premières conserves pour nous. L’occasion est trop belle pour enfin se lancer.

Cette année nous avons décidé d’anticiper la fin de la saison des pommes chez notre petit producteur, et de prévoir quelques bocaux de compote pour notre fils qui en raffole.

Cagette de pommes et poires
De bons fruits frais et locaux !

La recette est simple :
Pour un bocal d’ 1L, je prends 4 grosses pommes, et 2 poires.
J’ai multiplié ces quantités par le nombre de bocaux souhaité, ici 6.

Commencez par bien laver vos bocaux et les rincer à l’eau bien chaude, puis les laisser égoutter. Faites bouillir vos caoutchoucs dans une casserole d’eau avec un peu de vinaigre blanc (conseil de ma maman !) et les sécher sur un torchon.

Cocottes de compote
ça compote tout doucement…

Après avoir lavé, pelé, évidé et coupé les fruits en morceaux, les mettre à chauffer à feu doux avec un peu de cannelle. Remuer régulièrement.
Une fois que les fruits sont compotés, les mixer.

Compote en casserole
mmmh !

Remplir les bocaux jusqu’au repère, mettre le caoutchouc et fermer.

Jusqu’ici tout va bien, tout est maitrisé et sous contrôle.

Pour la suite…

  • Mettre les bocaux dans le stérilisateur (ici emprunté, on mutualise).
  • S’apercevoir que seulement 5 bocaux rentrent à l’intérieur.
  • Appeler maman pour lui demander, que faire du 6ème bocal ?
  • Galérer avec les agrafes en métal, parce que vous ne savez pas comment elles s’installent, ni à quoi elles servent.
  • Profiter d’être au téléphone avec maman pour lui demander !
  • Remplir d’eau le stérilisateur (3 cm d’eau au dessus des bocaux).
  • Laisser chauffer 40 min à partir de 100°C (On me dit au téléphone, 20 min. Pour la première, je joue la sécurité !).
  • Mettre le 6ème bocal dans l’autocuiseur avec un torchon au fond pour ne pas qu’il choque sur la parodie de la cocote (le bocal peut être allongé). Couvrir d’eau et laisser le même temps.
  • Laisser refroidir et vérifier que les bocaux sont bien fermés hermétiquement, en ouvrant le système, si le couvercle ne bouge pas, c’est ok
Le stérilisateur
stérilisation en cours…

Finalement les agrafes servent à bloquer les bocaux pour ne pas qu’ils s’entrechoquent, lors de la stérilisation. Elles s’installent très simplement.

La marche à suivre dans les grandes lignes, vient du site leparfait.fr, que je trouve plutôt complet et bien fait. N’hésitez pas à aller y faire un tour si l’envie de faire des conserves vous titille ! Vous avez peut être aussi des personnes de votre entourage qui ont déjà fait des conserves, n’hésitez pas à leur demander des conseils, ce sont des mines d’or.

Pour info, en pleine saison, nous consommons un bocal de compote par semaine en moyenne. Une fois entamé, il se conserve très bien au frigo, fermé hermétiquement et sans stérilisation.

Pour l’heure on attend le crash-test dans quelques semaines / mois. Et on réfléchit aux prochaines conserves qu’on pourrait réaliser, pour pouvoir profiter pleinement des fruits et ou légumes en dehors de leurs saisons

Ça vous tente ? Et vous c’est quoi vos premières / prochaines conserves ?

Belle journée

et hop ! 6 semaines de compote pour l’été

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *