La semaine dernière, je vous présentais nos alternatives au gel douche et au shampoing, avec leurs versions solides. Cette semaine, on se retrouve de nouveau dans notre salle de bain, pour continuer à vous partager d’autres alternatives saines aux produits d’hygiènes « classiques ».

Autour du lavabo

La brosse à dents 

Chez nous elles sont en bambou pour tout le monde. Il en existe de différentes tailles (adultes et enfants) et de différentes couleurs, souples, médiums… 

L’avantage du bambou c’est qu’il pousse rapidement et qu’une fois usée, votre brosse à dent se composte. Il suffira juste de retirer ses poils avec une pince. Vous pouvez aussi lui trouver d’autres utilisations, comme un tuteur pour le jardinage par exemple, laissez votre esprit créatif se libérer (pour réutiliser avant de recycler). 

L’inconvénient, c’est que le bambou, ça ne pousse pas à côté de chez nous !

Il existe également des brosses à dents en matière recyclée avec têtes interchangeables qui seront elles mêmes recyclables. Il vous suffira juste de la retourner au fabricant. 

C’est un geste plutôt simple à mettre en place finalement. Et aujourd’hui il n’est plus difficile de trouver des alternatives aux brosses à dents en plastiques. On en trouve dans de nombreux magasins bio (notamment les vracs) ou encore sur leurs sites respectifs.

N’hésitez pas à aller voir ces quelques liens, si vous souhaitez des informations un peu plus poussées et complémentaires sur ce sujet. 

Le dentifrice 

Si à un moment donné, j’ai essayé de le faire moi-même ; cette époque est belle et bien révolue. Même si cela est très simple et économique, le dentifrice maison ne nous a pas convenu. 

Nous avons donc cherché une alternative solide. Et là, ce fut un vrai casse-tête, entre trouver un dentifrice qui nous convienne à tous les 2, avec une composition respectueuse de l’environnement et de nous, et à un prix abordable… Je vous laisse imaginer que les tests ont été nombreux. 

Nous nous sommes arrêtés tous les 2 sur un dentifrice solide de la marque la savonnerie Aubergine, qui nous convient, de composition clean, à un prix très abordable et une durée de vie ultra longue.  Le seul inconvénient qu’on lui trouve, c’est son transport. Quand on doit passer quelques nuits à l’extérieur, il a un format plutôt atypique, et pas évident à caser.

Du coup dernièrement j’ai découvert et testé celui de chez folie verte. Qui possède tous les avantages de l’autre, il a cependant un format rond et est vendu avec une boite en métal, rechargeable. Idéal donc pour le transport.

des brosses à dents en bambou et un dentifrice solide folie verte
Pour info, si vous tendez vers le minimalisme et / ou si cela vous convient ; sachez que le savon de Marseille peut également servir de dentifrice. 

Vous remarquerez que nous sommes dans cette démarche depuis plus de 3 ans maintenant, et que nous venons seulement de potentiellement trouver un dentifrice qui nous convient ! 

Si vous voulez tenter l’expérience de fabriquer votre dentifrice, voici plusieurs recettes :

Et pour les enfants

Pendant longtemps, je suis restée sur un dentifrice pour enfant de supermarché, à la composition plutôt cracra. 

Les dentifrices que nous avons testés, nous en tant qu’adulte, contiennent tous des huiles essentielles ; qui sont déconseillées aux enfants… Je ne suis pas une pro dans ce domaine, et les discours sont variables. Entre pas d’huiles essentielles avant 7 ans, ou 3 ans… comme j’en perds mon latin, je préfère actuellement qu’ils aient un autre dentifrice, en attendant d’avoir « le bon âge ». 

Dernièrement j’en ai trouvé un en magasin bio, à la composition plus clean, qu’ils utilisent depuis plusieurs mois, en attendant qu’on ait tous le même. 

des brosses à dents d'enfants et un dentifrice

Dans les tiroirs

Se démaquiller  

Continuons notre petit tour, en ouvrant le tiroir sous le lavabo. On y trouve notamment des cotons démaquillants lavables. 

Je les ai soit reçus en cadeau lors d’une commande, ou encore fabriqué moi-même. C’est un geste simple à mettre en place, car on les trouve facilement (en magasin bio, notamment les vracs) et / ou ils sont très simples à fabriquer. 

Vous les combinez avec une huile végétale comme démaquillant, et la magie opère ! Elle peut être de coco, de jojoba, d’amande douce… ou encore même d’olive.

Oui, si vous voulez vous simplifier la vie en piochant dans votre cuisine, l’huile d’olive fonctionne très bien également en démaquillant. Et non, vous n’allez pas sentir la bouffe ! Sauf si vous comptez utiliser l’huile avec laquelle vous avez fait frire vos patates !

Ensuite vous passez un hydrolat, toujours avec une lingette lavable. Vous terminez votre démaquillage, en vous lavant le visage avec votre SAF, hydrater votre peau et le tour et joué. 

des contons démaquillants et de l'huile

Pour plus de détails : https://www.slow-cosmetique.com/le-mag/comment-se-demaquillerlaver-son-visage/

Les cotons-tiges 

Très controversés et bientôt interdits, les cotons-tiges existent toujours dans notre salle de bain. Oui, même après plus de 3 ans. 

Ils sont juste en papier, donc compostables. 

Nous utilisons en premier lieu, un oriculi. Sorte de mini spatule en bambou (donc compostable) qui va permettre de nettoyer l’entrée du conduit auditif. Il est réutilisable à vie, économique, et conçu avec un matériau écologique.

⚠️ Ne pas aller trop loin. ⚠️ Ne pas laisser les enfants gérer seul. 

Les cotons-tiges sont là, pour ceux qui ont du mal avec l’oriculi, ou en complément. Et si avant j’en achetais régulièrement ; désormais, une boite dure environ 1 an à la maison, voire plus.

Si vous visez le minimalisme, passer votre serviette au niveau de votre pavillon et du conduit auditif, en vous séchant à la sortie de la douche, fonctionne très bien également ; et évite tout accessoire superflu

N’hésitez pas à consulter cet article pour plus d’info : Par quoi remplacer les cotons-tiges en plastique ?

des contons-tiges compostables et des oriculis

Se raser

En tant qu’écolo, bobo, chic… c’est tout naturellement que Gøt s’est laissé pousser la barbe. 

Non, j’déconne, je crois que la dernière fois qu’il s’est rasé c’était à la naissance de notre fille (qui va avoir 7 ans). Donc rien à voir et en plus ça ne date pas d’hier. 

Ah oui, et je profite de cet article, pour dire que ce n’est pas parce qu’on rentre dans une démarche de réduction de déchets, et qu’on est « écolo » qu’on ne se lave pas et qu’on ne se rase plus ! A bon entendeur… 

Pour éviter les rasoirs jetables, qui mine de rien ont un coût financier important sur le long terme et un impact écologique non négligeable, le cadeau de la dernière fête des pères a été tout trouvé : un rasoir de sureté. 

Certes plus cher à l’achat la première année, que des rasoirs jetables. Cependant, la rentabilité se ressent très vite. Tant économique, qu’écologique. Et en plus vous gagnez de la place car il n’y a qu’un rasoir à stocker et non un paquet de 10.

C’est tout naturellement qu’aujourd’hui, papa ours entretient sa barbe avec un blaireau, un SAF et son rasoir. Plus non plus de bombe de mousse foireuse, aux ingrédients douteux… ce qui rend son poil doux et soyeux !

des rasoirs de sureté, un savon et un blaireau

Et vous savez quoi, j’en ai un moi aussi. Oui, parce que même les filles ont des poils !

Les serviettes hygièniques

Pas de tabou ici, ça fait partie de la vie. Rien de plus naturel que le cycle féminin. Les protections périodiques jetables, comme tout ce qui est jetable d’ailleurs, ont un impact environnemental désastreux, pire elles contiennent des pesticides, perturbateurs endocriniens et autres joyeusetés ! 

C’est donc tout naturellement que j’ai commencé par la cup, combinée avec des serviettes lavables. Si aujourd’hui je l’ai abandonnée parce que je n’ai pas réussi à l’époque à m’y faire, je me laisse la possibilité de retenter d’ici quelques temps. 

Maintenant place à la culotte menstruelle et aux serviettes hygiéniques lavables. 

Et comment te dire… mais quel confort. Quel douceur. T’es limite contente d’avoir tes règles ! Il n’y a pas cette sensation désagréable de plastique sur ta peau, qui colle, que tu dois replacer et te tortiller, … le tout avec classe et discrétion !

La culotte, contient une protection intégrée, il en existe pour différents flux (en fonction du moment de votre cycle). Quant aux serviettes elles sont une sorte de « copié / collé » de leurs homologues jetables pour les différents formats et ont le même principe de fixation (rabats…). En plus saines, lavables et durables.

des serviettes hygiéniques lavables et une culotte menstruelle

Si le sujet vous intéresse, Louise du blog sois bio et bats toi, a écrit plusieurs articles très complet et très bien fait que je vous conseille : 

Le déodorant

Je ne vous en ai pas parlé plus tôt, parce qu’à la maison on n’en met plus, tout simplement ! C’est Gøt qui a commencé, et puis j’ai fini par me dire pourquoi pas moi !

Si les déo industriels ne nous plaisaient pas, nous n’avons pas forcément adhéré non plus à leurs versions écolo et saine. 

Ne plus en mettre, s’est fait tout naturellement (après un petit temps d’adaptation) et n’a posé aucun problème.

Notre peau transpire naturellement, pour ma part, même en mettant du déo. C’est juste qu’en en mettant, je vais avoir un parfum. Sans ça, j’ai juste mon odeur naturelle, qui n’est pas l’odeur de quelqu’un qui manque d’hygiène ou je ne sais quoi. 

En résumé 

Tout cela mis bout à bout, fait qu’aujourd’hui il n’y a plus de poubelle dans notre salle de bain, puisque nos produits sont réutilisables, lavables, durables, et parfois tout ça à la fois. 

Elle a laissé place à un petit pot, pour le compost, qui reçoit : cotons tiges, cheveux… dont je vous avais déjà parlé ici.

Le but de cet article n’est pas de culpabiliser, puisqu’il s’agit d’un retour après plusieurs années d’expérience. Il n’est pas non plus de s’éterniser, mais de vous présenter des alternatives aux produits « conventionnels ». Dans certains cas, j’y reviendrai donc ultérieurement. N’oubliez pas d’y aller un pas après l’autre, pour bien vivre votre transition. 

Et vous, vous avez déjà adopté certains de ces gestes ? 

Belle journée 

Article sponsorisé par mon compte en banque 

Catégories : Réduire

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *