Laëtitia fait partie de ces belles rencontres qu’il m’a été données de faire ces dernières années et qui ont bouleversé ma vie.

C’est une belle personne, simple, pleine d’attention(s) et d’entrain, dynamique, passionnée, qui te redonne la pêche rien qu’avec son sourire. 

Cette rencontre, c’est aussi, nos longues heures de discussions. Passer du temps à refaire le monde, pour tenter de comprendre pourquoi il a tant changé et surtout pour partager et échanger sur nos quotidiens toujours plus saturés que l’on tente malgré tout d’améliorer.  

Qui est-elle ? 

Mariée, et maman de 3 enfants, Laëtitia est psychologue du travail et psychopédagogue, à son compte, dans le Dunkerquois. Elle mène une vie de dingue, entre son job multi-casquettes, sa famille et son quotidien qu’elle veut meilleur, tout en faisant de son mieux. Et soyons clair, ce n’est pas tous les jours facile. 

Malgré tous les efforts qu’elle tente de mettre en place, elle se sent oppressée par une société qui demande de toujours travailler plus, pour « gagner plus », pour payer plus de charges, plus de jetable, plus de prêt-à-l’emploi, soit disant pour te soulager et te faciliter l’existence, mais pour qui ? Et au nom de quoi ? 

Et, bien trop souvent à son goût, elle est tiraillée entre sa vie de famille, son travail qu’elle aime et qui est pour elle une véritable passion. Ajouté à cela, son quotidien qu’elle tente d’améliorer et surtout pour lequel elle souhaiterait pouvoir réussir à faire plus pour y arriver. 

Elle est convaincue avec ferveur et depuis des années, que la démarche zéro déchet est l’une des solutions à beaucoup de choses.

Le hic : le temps manque, et file à toute vitesse. 

S’il y a un bien un mot qui la définit dans ce qu’elle fait, et ce qu’elle est, c’est : RENCONTRE. 

Dans le cadre de son travail, elle rencontre des gens de tous bords professionnels plus ou moins abimés par leur vie pro, entre autres. Des étudiants lors de ses vacations à l’université. Et depuis peu des enfants, grâce à sa nouvelle accréditation. 

Elle est également, femme, maman, et actrice du quotidien. Elle est persuadée que réduire ses déchets est un acte important et fait ce qu’elle peut pour tenter de le concilier au milieu de toutes les facettes de sa vie. 

des enfants dans un champ de coquelicots
Image par Ben Scherjon de Pixabay

Ce sont toutes ces rencontres, qui la font réagir, qui lui donnent les idées de changement, l’envie d’essayer, de tenter, et finalement de se lancer. 

Ses pratiques

C’est ainsi que finalement, au détour d’un échange avec l’une de ses amies, elle s’est interrogée sur les couches lavables. D’abord fascinée par cette pratique, sans pour autant s’y mettre, elle a fini par se dire : pourquoi pas moi. 

Sa chance : l’autre. 

Parce que cette fameuse amie, lui a prêté 2 couches, qui lui ont permis de tester. Et par la suite, de constater qu’elle se sentait capable de le faire. 

Idem pour les cotons démaquillants, la lessive maison, les protections périodiques lavables, les goûters, les courses…  

Laëtitia avance par petits pas. Elle fait la transition du durable avec ce qui lui reste de jetable. Et petit à petit le changement s’opère, les habitudes changent, elle se dit, que c’est génial de le faire, et qu’elle n’a pas envie de revenir en arrière. 

Pour info : c’est ça qui peut également faire notre force : notre entourage. Vous me direz, parfois il peut aussi mettre des bâtons dans les roues et ne pas comprendre notre démarche. Toujours est-il qu’il peut également nous arriver de faire de belles rencontres qui vont nous ouvrir des opportunités, nous donner l’envie de nous lancer… 

Sa plus grande motivation : planter des petites graines. 

Lors de notre entrevue, elle me raconte qu’elle a dû dernièrement, changer ses habitudes, pour faire ses courses. Souvenez-vous, je vous en parlais ici. Prise d’abord d’un sentiment de lassitude, parce qu’elle n’avait pas envie de redémarrer de zéro avec un nouveau commerçant ; elle s’est rapidement ressaisie, en se disant tout simplement qu’en allant ailleurs, elle allait continuer à semer des graines. 

une abeille dans un tournesol
Image par Alexas_Fotos de Pixabay

Et finalement, elle applique ses convictions pour plein de petits gestes, comme aller à la boulangerie avec son sac à pain, acheter ses légumes avec ses pochons… Et ces petits gestes, elle les transmet à ses enfants, à son entourage, à sa famille. Aux autres qui l’observent, parce que finalement on est tous un peu colibri. 

Laëtitia a toujours été sensible au bien-être de la planète. Son sentiment et sa prise de conscience se sont accentués avec l’arrivée de ses enfants. Malgré cela, elle se sent frustrée, car ce qui lui manque par dessus tout, c’est du temps.

Son prochain défi

Avancer petit pas par petit pas pour bien ancrer chaque geste et changer ses habitudes de façon douce et durable. Continuer à planter des graines, un peu partout, dès qu’elle en a la possibilité, pour partager ses convictions avec son entourage, les commerçants, ses proches. Faire ce qu’elle peut, en fonction de ses priorités, tout simplement. 

Et ce qu’elle souhaite par dessus tout, c’est trouver l’équilibre entre son job, sa famille, et tous ses petits gestes du quotidien. 

Quant à moi 

C’est une personne, comme je vous souhaite d’en rencontrer dans votre vie. C’est entre-autre Laëtitia qui m’a poussé à me lancer pour l’écriture de ce blog. Il me permet de partager un peu plus à chaque article, notre retour d’expérience sur notre transition vers une vie plus simple, plus saine. Je sais que je ne peux pas plaire à tout le monde et que certains n’apprécient probablement pas ce que je fais. Je me suis cependant trouvé un domaine dans lequel je m’éclate, et auquel je n’aurai jamais pensé, à savoir l’écriture. Par laquelle je transmets mes savoirs, nos expériences… En clair une véritable révélation. Et pour cela, je lui dis merci. 

Je vois Laëtitia, comme beaucoup, dans un quotidien toujours plus surchargé, à vouloir tenter de faire mieux, à ne pas forcément savoir par quel bout le prendre. Et aujourd’hui j’avoue, je te l’avoue, à chaque article que j’écris, je pense à toi. Je sais que tu vas le lire, quand tu auras le temps ! Je me dis que, je t’ai peut être apporté une astuce supplémentaire, que tu feras peut-être ce gâteau avec tes enfants mercredi, et bien souvent tu me sers de test pour mes tutos !

Alors de mon côté, pour toutes ces raisons, je vais continuer, pour toi, et aussi pour tout ceux qui passeront par ici.

Merci de m’avoir (de nous avoir) accorder ton temps si précieux, (encore une fois). C’est aussi grâce à cela que tu contribues à améliorer le monde. 

Merci Antoine, pour cette belle rencontre. 

Belle journée 

Catégories : rencontres

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *