J’ai fait la connaissance de Rebecca à l’occasion des temps d’échanges sur le zéro déchet dans ma commune. 

Moment où, il faut bien l’avouer, on se sent moins seul, on en profite pour partager nos astuces, nos quotidiens, s’interroger, avancer… et surtout faire de belles rencontres. 

Aujourd’hui, je voudrais vous présenter cette Héroïne du quotidien, femme (extra-)ordinaire, qui comme beaucoup d’entre nous, souhaite améliorer notre monde actuel, pour tenter d’offrir un meilleur avenir aux générations futures. Un véritable colibri dans l’âme.

Qui est-elle ?

Rebecca est une femme active, qui travaille au service communication et culture au sein d’une collectivité, depuis 8 ans maintenant.

Elle est passionnée de musique, et joue du violon depuis toute petite. D’ailleurs auparavant, elle travaillait dans un orchestre symphonique.  

Maman de 2 petits garçons de 3 ans et demi et 5 ans. Elle vit avec sa petite famille, dans la métropole lilloise. 

Son déclic

Difficile à définir. Les choses se sont faites progressivement, par étapes. 

Depuis plus de 10 ans, chacun de ses achats, quels qu’ils soient, sont réfléchis ; et dans une très grande majorité de cas, la transaction se fait de particulier à particulier. 

Les prémices du zéro déchet ? Sans doute. 

Braderies, dons, trocs, groupes Facebook dédiés à cela, ont été son premier cheval de bataille. Tout y passe : voiture, vêtements, maison, meubles, déco… Chaque achat est envisagé par la seconde main : véritable habitude de consommation, Rebecca, n’envisage pas de faire autrement, dans la mesure du possible. D’ailleurs, elle pourrait être ambassadrice du défi rien de neuf !

Elle s’est également rendue compte, qu’elle pouvait faire énormément de choses par elle-même. Lingettes démaquillantes, protections périodiques, vêtements, sac… Avec sa machine à coudre. Autant de choses qu’elle envisage, encore une fois, avant même l’achat.

Son leitmotiv : j’ai besoin de quelque chose, est-ce que je peux le faire moi-même ?

Le véritable déclic, a été la naissance de ces enfants. Sorte de prise de conscience, du constat actuel sur l’état de notre planète. Et de l’envie de transmettre des valeurs aux générations futures, pour former les acteurs de demain.  

C’est avec le colibri qui papillonne dans le ventre, que Rebecca fait de son mieux au quotidien, pour inculquer des valeurs simples, de plaisir, de partage, et d’actions concrètes à sa tribu. D’ailleurs son engouement se propage et c’est tout naturellement qu’elle « contamine » sa famille, ses ami(e)s, son entourage…

Ses pratiques 

Elle fait partie de cette génération qui a pris conscience depuis plusieurs années qu’on pouvait avoir un impact par nos petits gestes du quotidien, quels qu’ils soient. 

Elle se rend compte de la chance qu’elle a, d’avoir accès facilement au vrac par son lieu de vie. Ce qui, il faut bien s’en rendre compte, facilite grandement la démarche. 

Ce qui est important avant tout pour Rebecca, c’est sa vie de femme, de mère et de musicienne. Pratiquer le zéro déchet, ne vient pas interférer, et n’est pas vécu comme une contrainte, au quotidien, bien au contraire. C’est une habitude, tout simplement.

Outre tout ce que j’ai déjà pu vous citer ci-dessus, Rebecca fabrique en partie ses produits ménagers et cosmétiques, fait ses yaourts… 

Ce qui m’intéresse également aujourd’hui, c’est que depuis plusieurs années, elle fabrique sa lessive au savon de Marseille et l’utilise sans aucun problème. 

Souvenez vous, je vous avais fait, il y a quelques mois maintenant, notre retour d’expériences et pour nous, cette lessive n’avait pas fonctionné. Il me semblait intéressant de pouvoir vous partager sa recette et son expérience. 

La lessive au savon de Marseille

Pour 2 litres de lessive, il vous faut :

  • 150 g de copeaux de savon de Marseille 
  • 6 c.a.s de bicarbonate de soude
  • 80 g de cristaux de soude

Étape 1

Dans une casserole, faites chauffer 1 L d’eau et le savon de Marseille (en copeaux / râpé) à feu doux, jusqu’à ce que le savon soit fondu. 

Étape 2

Retirez du feu. Remuez et ajoutez le bicarbonate de soude. Diluez les cristaux de soude dans un peu d’eau chaude et ajoutez-les au mélange. 

Remuez une nouvelle fois et laissez refroidir. La lessive va s’épaissir. 

Étape 3

Quand le mélange est froid, passez-le au mixeur, puis ajoutez 1 L d’eau froide. 

Votre lessive est prête !

Votre mélange risque de durcir entre 2 utilisations. Ajoutez des billes dans votre bidon, elles vous permettront de mélanger plus efficacement votre lessive. 

Les petits conseils en plus :

Et la suite ?

Rebecca ne compte pas en rester là. Elle continue à avancer pas après pas pour aller plus loin dans sa démarche, et s’améliorer.

Elle souhaite poursuivre son potager, pour montrer à ses enfants concrètement le cycle des saisons… et ce qu’elle aimerait par dessus tout, c’est avoir des poules ! 

des poules dans l'herbe
Image par JacLou DL de Pixabay

Ce qui pêche aujourd’hui, et ce sur quoi elle aimerait mettre un point d’honneur, c’est cuisiner. Manque d’envie, de temps, de motivation… 

Pas évident, entre le job, les enfants, les activités des uns et des autres… C’est une routine à trouver. 

Si vous êtes dans le même cas, vous pouvez envisager de faire vos menus ou encore de pratiquer le Batch cooking.

Quant à moi ? 

J’ai été ravie de passer ce temps d’échange avec Rebecca, de l’écouter me raconter un petit bout de son histoire. 

Pouvoir échanger sur nos pratiques communes, et se rendre compte que nous ne sommes pas seules, partager des astuces, rebondir… Je dois bien l’avouer, nous sommes intarissables sur le sujet et le « blabla » part vite dans tous les sens 😉  

Il me semblait important également de pouvoir vous donner une recette et un retour d’expérience de lessive au savon de Marseille, qui fonctionne pour elle, car c’est une recette que l’on voit beaucoup dans les livres et sur le net. 

Réduire ses déchets, c’est une démarche qui fait partie d’une aventure, de transition et de nombreux tests. Ce qu’il est important de retenir, c’est que ce qui marche pour vous, ne conviendra peut être pas à une autre personne. 

N’hésitez pas à tenter l’aventure, partager, avancer, tester. Parfois vous serez déçu, d’autres fois vous lèverez les bras en l’air en signe de victoire ! 

Plantez des graines autour de vous, soyez demain. 

Belle journée 

N’hésitez pas si vous avez des questions à poser à Rebecca.

Catégories : rencontres

2 commentaires

Rebecca · 07/01/2020 à 14:51

Un plaisir partagé
Que c’est stimulant de se voir à travers ton regard Gladys…
Et de découvrir mille conseils et idées sur ce très chouette site 😉

    Glad’ · 14/01/2020 à 13:59

    Un grand merci à toi, pour ce temps d’échange partagé 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *