S’il y a bien une chose facile à mettre en place pour diminuer le volume de ses poubelles, c’est celle là. Et si vous êtes prêt, ça ne prend que quelques secondes. C’est d’ailleurs l’une des première actions, par laquelle nous avons démarré notre démarche. Une des actions des plus faciles et des plus efficaces ! Il vous suffira juste de coller un stop pub sur votre boite aux lettres. 

Vous en trouverez facilement auprès d’associations, certains magasins en vendent. Lors de campagnes de sensibilisation, ils sont parfois distribués dans la rue. N’hésitez pas à vous renseigner, votre mairie, en propose peut-être, comme c’est le cas dans ma commune. Vous pouvez les imprimer, ou laissez tout simplement vos talents d’artiste s’exprimer, en fabriquant votre propre stop pub. 

Un travail d’équipe

Encore faut-il le vouloir. Pour exemple ici, il fut un temps où Gøt refusait d’en mettre un. Nous venions d’acheter la maison, et il voulait pouvoir être informé des dernières promos dans les magasins de bricolage !  

Pour d’autres, c’est l’importance de pouvoir recevoir les catalogues à certaines périodes de l’année (comme Noël, par exemple). Ou encore, certains aiment, tout simplement pouvoir les feuilleter. 

Chacun est libre de faire ce qu’il veut ! 

Notre expérience 

De notre côté, cette époque et belle et bien révolue. Il a fallu un peu de temps, de patience et de compromis. Et depuis plusieurs années, notre boite aux lettres s’est vidée. Et par la même occasion notre poubelle de tri aussi. Et mine de rien, ça représente quand même un sacré volume ! 

Pourtant je continuais à recevoir de la pub. 

Vous savez, celle qui arrive à titre nominatif. Envoyée directement à votre nom et adresse par l’enseigne. Dans le cas présent, le stop pub ni fera rien. Le facteur fait tout simplement son job, et ne connaît pas le contenu de votre courrier. 

Vous avez cependant un droit d’accès à vos données, ainsi qu’un droit de rectification / d’opposition.

Si vous désirez éliminer également ce genre de pub, il vous suffit d’en informer l’enseigne en envoyant un courrier ou un mail. Vous pouvez également vous rendre sur votre espace client et décocher la petite case qui va bien, pour ne plus recevoir de courrier publicitaire. 

Ainsi, vous demandez le retrait de vos informations personnelles d’un fichier informatique, non obligatoire. Indiquez également qu’à défaut, vous saisirez la CNIL. 

Le constat 

Votre boite aux lettres va vous paraître vide. Et alors ? Est-ce si important de l’ouvrir (chaque jour) et d’y trouver quelque chose ? 

Aujourd’hui il n’y a quasiment plus de publicité dans notre boite aux lettres. Oui, quasiment, car certains ne le respectent pas, comme les agents immobilier par exemple.

Passer à l’action 

Si malgré le stop pub certaines enseignes ne le respectent toujours pas, et continuent à vous déposer de la pub dans votre boite aux lettres, voilà ce que vous pouvez faire :

  • Rendre la pub aux commerçants. Il est possible de rapporter les documents reçus, directement aux professionnels qui sont près de chez vous (comme les agents immobilier, …). Et avec toute l’amabilité que vous avez en réserve, vous rappelez la présence d’un stop pub sur votre boite aux lettres, qui indique que vous ne désirez pas recevoir de la publicité. Rappelez également, que son nom respect, représente une infraction. 
  • N’hésitez pas à contacter la société de distribution. Car parfois les publicités sont distribuées par des sociétés externes. Indiquez-leur que le stop pub n’est pas respecté. Si cela persiste, voici un modèle de courrier pour vous aider.
  • Interpeler les marques via les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram…) : une photo, quelques #stoppub #zerodechet… cela affecte leur image publique, et les incite à réagir.

Vous avez aussi la possibilité de mettre directement la pub dans votre poubelle de tri. Personnellement c’est ce que je fais. Je ne prends, ni ne perds de temps à me rendre auprès de ceux qui ne le respectent pas. Je trouve que c’est de l’énergie inutilement dépensée. 

En effet, depuis qu’il y a un stop pub sur notre boite aux lettres, je ne reçois plus la lourde liasse hebdomadaire (ou plus) de publicité qui ne m’intéresse pas : celle qui est distribuée par une société externe. 

Par contre je continue à recevoir des « tracts » : d’agents immo, d’élagueurs, de maçons, ou encore de coiffeurs à domicile. De la publicité de la part d’entreprises locales. 

des publicités papier
1 an de publicités !

C’est pénible, certes. Je me dis aussi que c’est un moyen pour ces petites entreprises de se faire connaître. Et ce n’est pas pour elles que je passerai à l’action. 

Par contre, les agents immobilier me titillent quand même ! 

Une solution possible 

Si vraiment vous ne voulez pas passer à côté de bonnes affaires d’une enseigne, inscrivez-vous à leur newsletter. Vous aurez le choix de ce que vous souhaitez recevoir comme publicité ; de l’entreprise qui vous l’envoie. Et si vous ne souhaitez plus en bénéficier, il vous suffira de vous désinscrire. 

Ou alors si vous avez un besoin, vous pouvez directement vous rendre sur le site d’un magasin afin de voir les offres qu’ils proposent. La solution est aussi de s’y rendre directement, ou de voir si vous ne pouvez pas trouver ce bien d’occasion par exemple. 

la face cachée de la publicité papier en France

Le meilleur déchet, c’est celui qu’on ne produit pas. 

Avez vous vraiment besoin de consommer ? S’il n’y avait pas la pub, auriez-vous acheté cet objet ? 

Au delà de votre boite aux lettres, avez vous déjà entendu parler de la pollution numérique ? 

Belle journée 

source : MOOC zéro déchet, Mouvement Colibri.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *